Les cartes de recharge de l’ADSL de 500,1000,2000,et 3000 DA sont introuvables dans les agences de commercialisation ACTEL de la Wilaya de Sétif et notamment à Ain-Oulmène.

Une nouvelle spéculation s’installe sur ces cartes de recharge d’Algérie Telecom et les revendeurs augmentent 50 DA sur les prix de chaque carte , et les revendent sans que personne ne dise un mot.

Cette pratique a été déjà faite chez leur voisin Algérie poste où les timbres fiscaux les plus demandés sont introuvables aussi dans les bureaux de poste et sont cédés à un prix supérieur à celui affiché sur les timbres dans les librairies.

Algérie poste et Algérie Telecom détiennent le monopole et ne veulent pas que ces segments soient ouverts à d’autres capitaux pour améliorer la prestation de service dans le rapport qualité et prix.

 

By AM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.